VII) Préparation et départ de Moukden

Lorsque l’ordre de départ pour le Japon a été donné par le Conseil Général, les sœurs ont dû céder la maison et ses annexes. Après des tractations et des tentatives de cession non concluantes, les Missions Etrangères de Paris ont acquis les bâtiments de la communauté pour la somme de soixante mille dollars américains.

Le départ vers le Japon a été rendu possible par une autorisation accordée aux sœurs, le 11 octobre.  Après de nombreuses démarches effectuées avec l’aide des américains, la date a été fixée au 15 octobre. Au quinzième jour d’octobre, à 7 heure du matin, elles ont été conduites par les américains jusqu’au port d’Hulatao. Leur départ de ce port a eu lieu le 17 octobre à bord du bateau Sontay, occupé par trois mille réfugiés japonais. Leur bateau s’est amarré au port de Fukuoka, le 21 octobre. A cause de nombreux examens médicaux, elles n’ont débarqué que le 24 octobre et ont rejoint, à l’aide des américains, la communauté de Fukuoka. Ce voyage, raconté dans la lettre du 6 novembre 1946, a marqué la fin de la communauté de Moukden.