Introduction

Icone représentant Nicolas Barré

L’œuvre éducative des Sœurs de l’Enfant Jésus – Nicolas Barré (EJNB) et des Sœurs de la Providence de Rouen (EJPR) prend sa source dans la volonté d’un homme, celle de Nicolas Barré. Né à Amiens, en 1621, il fait le choix d’entrer dans l’ordre des Minimes, fondé par saint François de Paule. Il fait face, durant sa jeunesse et son parcours religieux, à la pauvreté d’une partie de la population, aussi victime des guerres, épidémies et catastrophes naturelles. C’est sa préoccupation de l’éducation des enfants dans le besoin qui le conduit à rassembler des femmes désireuses d’enseigner la lecture, l’écriture, le calcul et le catéchisme.

Les enseignantes réunies par le Père Barré, appelées « Maîtresses des Écoles Charitables du Saint Enfant Jésus », commencent leurs classes à partir de 1662, près de Rouen. Sans qu’elles soient religieuses, elles vivent en communauté, sous l’autorité d’une supérieure, et s’engagent annuellement à s’associer à l’Institut des Écoles Charitables. N’étant pas soumises à la clôture, elles peuvent se déplacer là où le besoin les appelle.

Alors que leur action s’étend en Normandie et en Picardie, le Père Barré décide de fonder un séminaire pour la formation des Maîtresses à Paris, en 1678, qui est aujourd’hui la maison-mère des Sœurs de l’EJNB. L’œuvre éducative de Nicolas Barré est durable et inspire d’autres religieux, tels que Jean-Baptiste de la Salle, fondateur des Frères des Écoles Chrétiennes.

Béatifié en 1999, le Père Barré a laissé peu de traces manuscrites. Si ses œuvres complètes ont été publiées, on ne compte que quelques archives le concernant, conservées par les Sœurs de l’EJPR et des services d’archives publics. À l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Nicolas Barré, nous vous proposons de découvrir une sélection de documents d’archives permettant de retracer le parcours de ce prêtre Minime, de sa naissance à Amiens jusqu’à son décès au couvent de la place Royale, à Paris, en passant par la fondation des Écoles Charitables dans la région de Rouen.

Reliques du Père Nicolas Barré

Reliques du bienheureux Nicolas Barré (maison-mère des Sœurs de l'EJNB)