Mathilde Raclot : le rêve de l’apostolat asiatique

Voici presque 200 ans, en 1832, Mère sainte-Mathilde Raclot, poussée par une foi inébranlable et le rêve de découvrir l’Asie, en particulier le Japon, entrait dans l’Institut des Sœurs de l’Enfant Jésus. Elle fut ainsi amenée à établir un groupe de sœurs en Malaisie d’abord, puis au Japon, à partir de 1872, réalisant ainsi son  désir le plus cher.