Sœur Gaëtan GERVAIS (1827-1892)

Informations biographiques

1J11-476_GERVAISsaint-gaetan_v3.jpg
  • Titre : Sœur Gaëtan GERVAIS (1827-1892)
    • Description :

      Née à Pontivy, dans le Morbihan, en France, cette bretonne était une ardente missionnaire. Elle s’embarqua pour Singapour en 1853. Nommée supérieure de la communauté en 1878, elle avait pour but de développer la mission.

      La gloire de Dieu et son amour pour les gens étaient les motifs de ses actions. Les besoins étaient multiples et une aide plus conséquente était nécessaire. Malgré les difficultés et les dangers d’un si long voyage, elle voulait retourner en France pour partager son expérience et demander plus de missionnaires. Comme Singapour était une colonie britannique à l’époque, elle comprit que l’on avait besoin de missionnaires de langue anglaise. Son expérience fit voir aussi que les Sœurs s’offrant pour aller vivre et travailler en Asie devaient avoir une bonne santé et une expérience de la vie religieuse, avant d’être envoyées comme missionnaires sur un autre continent. 

      Donc, en janvier 1892, bien que sérieusement malade et usée par quarante années de travail missionnaire, elle entreprit un voyage vers l’Europe. Ce devait être sa dernière visite. Son projet était de fonder une communauté en Angleterre, d’avoir une maison de formation pour des jeunes femmes ressentant un appel à la vie missionnaire. Après un court séjour à Paris, elle arriva à Londres le 9 juin 1892. Sa santé se détériora rapidement. Aucun de ses contacts ne put être présent pour les accueillir, elle et sa compagne. Après un court séjour dans une maison d’hôtes, ce fut M. Chadney, protestant qui les reçut dans sa maison. Aidée par la bonté de cette famille, Mère Gaëtan commença à travailler. Après une visite à l’archevêque, le lieu de la nouvelle fondation fut décidé. Soudainement, la maladie devint si sérieuse qu’elle dut recevoir l’onction des malades. Mère Albert, assistante générale à ce moment-là, vint immédiatement de la Maison Mère pour être avec elle. La famille Chadney lui donna les meilleurs soins possibles mais l’ardente missionnaire s’affaiblissait de jour en jour. Sentant qu’elle allait mourir, elle offrit sa vie pour l’institut, pour le succès de la mission à Londres et pour la croissance de l’œuvre à Singapour.

      Le dimanche 21 août, la veille de sa mort, elle eut la joie de savoir que l’Eucharistie était célébrée pour la première fois à Southgate, où la petite communauté était arrivée quatre jours plus tôt. Malgré bien des difficultés et des obstacles, la semence plantée à un tel prix, sur le sol anglais, par cette femme généreuse, survécut et grandit.

       

      • Référence bibliographique : SŒURS DE L'EJNB, Du cœur même de Dieu, Sœurs de l'Enfant Jésus hier et aujourd'hui, Crawley,Sœurs de l'EJNB, 2007.

Citer ce document

“Sœur Gaëtan GERVAIS (1827-1892),” Archives des Sœurs de l'Enfant Jésus-Nicolas Barré, consulté le 24 août 2019, http://archives-ejnb.org/items/show/3560.

Formats de sortie