Mère Jeanne DES BARRES (1726-1764)

Informations biographiques

6_jeanne_des_barres-001_BD.jpg
  • Titre : Mère Jeanne DES BARRES (1726-1764)
    • Description :

      Louise-Jeanne Des Barres est née le 5 janvier 1726 à Coiffy-le Chätel (diocèse de Langres).

      A 18 ans, elle entra en qualité de pensionnaire au monastère de la Visitation de Langres. Animée d’un grand désir de se consacrer à Dieu, elle était près d’entrer à la Visitation, lorsqu’elle parla de ses projets à M. de Lalanne, Vicaire général et Supérieur du Séminaire de Langres. Après l’avoir entendue, il lui conseilla de se consacrer à Dieu dans l’Institut du Père Barré. « En restant ici, lui dit-il, vous ne travaillerez qu’à votre sanctification personnelle, au lieu que, sous la bannière du Saint-Enfant Jésus, vous procurerez le salut d’un grand nombre d’âmes ».

      Le 5 juillet 1746, elle prit l’habit du Noviciat et fit Profession le 24 février 1748. « Elle fut envoyée dans une maison assez proche de Paris, où il s’était glissé bien du relâchement... Par la force de son exemple, le bon ordre ne tarda pas à se rétablir. » Six mois plus tard, elle fut rappelée à Paris pour y être chargée de la direction des novices. Elle avait 23 ans.

      Pendant les quatre ou cinq dernières années de la vie de la Mère de Bosredon, elle fut surchargée d’occupations. Choisie par le vœu général pour lui succéder, elle fut élue 6e Supérieure Générale, le 26 mai 1761. Elle n’accepta cette charge que sur un ordre formel de son confesseur.

      A la même époque, l’autorité diocésaine donnait pour Supérieur à l’Institut, en remplacement de MM. de Combes et de Montigny, ce même M. de Lalanne qui avait fixé sa propre vocation. Il était aussi Directeur des Missions étrangères.

      Cette charge qu’elle avait acceptée avec larmes et beaucoup de réticences la mina. Le peu de ménagements qu’elle prenait pour sa santé et le refus de tout adoucissement usèrent vite son tempérament. Violemment atteinte d’une maladie de poitrine en août 1763, elle mourut le 8 avril 1764 à l’âge de 38 ans.

      « Comme la Mère Des Barres n’était pas une de celles sur la tête desquelles reposait la propriété de la Maison-Mère, sa succession ne présenta, de la part de sa famille, aucune difficulté ».

      • Référence bibliographique : GRÈZES de (Henri), Vie du révérend père Barré, Bar-le-Duc, Œuvre de Saint-Paul, [1892], p. 62-70.

Citer ce document

“Mère Jeanne DES BARRES (1726-1764),” Archives des Sœurs de l'Enfant Jésus-Nicolas Barré, consulté le 24 octobre 2018, http://archives-ejnb.org/items/show/45.

Formats de sortie