Le tremblement de terre de 1923

Photographie de Yokohama suite au tremblement de terre de 1923

Photographie de Yokohama suite au tremblement de terre de 1923 (archives des Soeurs de l'EJNB, n°442)

Objets recueillis suite au tremblement de terre de 1923

Objets de la communauté de Yokohama recueillis suite au tremblement de terre de 1923 (archives des Soeurs de l'EJNB)

Le 1er septembre 1923, les communautés de Tokyo et Yokohama sont victimes d’un tremblement de terre particulièrement destructeur, le séisme de Kanto. Le couvent et l’école de Yokohama s’effondrent, tandis qu’un incendie provoqué par le tremblement de terre ravage la chapelle de la communauté de Tokyo. 10 Sœurs et 20 enfants et employés trouvent la mort. Les Sœurs de Yokohama voient la chapelle s’effondrer alors qu’elles y prient. Certaines d’entre elles sont sauvées par des religieux marianistes résidant près de la communauté.

Après des secousses durant plusieurs jours, les villes de la plaine de Kanto sont totalement détruites, les bâtiments étant soit effondrés soit brûlés. Le couvent et l’école de Yokohama sont reconstruits en 1925, et la chapelle de Tokyo en 1926.

Récit du tremblement de terre de 1923 par Sœur Saint Dominique

Récit du tremblement de terre de 1923 par Soeur Saint Dominique (1923, archives des Soeurs de l'EJNB, 4 M 7-2)